• Accueil
  • > 3 Management
  • > Comptes à terme : des rémunérations en hausse . Mathématiques financières


Comptes à terme : des rémunérations en hausse . Mathématiques financières

[Les Echos 03/10/08 - 16H32 ]

Placements sans risque, les comptes à terme ont le vent en poupe. D’autant que leur rémunération est orientée à la hausse. Elle varie de 4,5% à plus de 5%, selon les durées de placement des fonds. Revue de détail.
Les comptes à terme (CAT) présentent des taux de rémunération garantis et connus dès la souscription. Un avantage certain dans le contexte actuel des marchés. Les épargnants l’ont compris. D’autant qu’avec l’inversion de la courbe des taux, les placements à court terme du type des CAT, sont souvent mieux rémunérés que les placements longs. Dans ces conditions inutile de dire que les comptes à terme ont le vent en poupe. Dans la pratique, vous aurez autant de compte à terme que vous avez réalisé de versements. Leur rémunération varie selon les banques (voir ci-dessous), en fonction des montants placés et des durées de blocage des capitaux. Revue de détail.

A choisir selon la durée d’immobilisation des fonds
Le compte à terme est un contrat signé pour une durée déterminée. Etant donné la courbe des taux actuels qui rémunère plus fortement le court terme que le moyen terme, il est conseillé de ne pas s’engager sur une durée supérieure à un an. Quelle est l’offre la plus intéressante ? Tout dépend de la durée pendant laquelle vous désirez immobiliser vos fonds et du montant de la somme que vous pouvez placer. L’offre de Cortal Consors (voir ci-dessous) est intéressante si vous n’avez pas une grosse somme à placer et si vous désirez effectuer ce placement pour un an ou deux ans. Pour une durée de 6 mois les conditions offertes par la BPE sont excellentes dès lors que vous pouvez placer au moins 7.500 euros. Chez BNP Paribas, si vous disposez d’au moins 75.000 euros et que vous les placez pendant 12 mois vous pourrez obtenir une rémunération de 5,117%.

Comptes à terme : nos cinq conseils
1. Selon les établissements bancaires, les taux de rémunération des CAT peuvent varier chaque jour. Si vous interrogez les banques ne tardez pas trop pour vous décider à ouvrir votre CAT, la rémunération qui vous a été proposée pourrait déjà avoir changé.
2. Calculez avec précision la période pendant laquelle vous souhaitez effectuer votre placement. Les CAT sont à durée fixe, vous ne pouvez pas en sortir avant la date d’échéance et une fois l’échéance arrivée, votre argent n’est plus rémunéré.
3. Faîtes-vous préciser les conditions de récupération des capitaux placés dans le CAT. Ces conditions sont variables d’un établissement à l’autre. Par exemple, chez Cortal Consors France, le retrait anticipé est possible à tout moment, et sans pénalités dans les 30 jours suivant la souscription. Au-delà, un montant de 0,10% par mois civil restant sera soustrait au taux annuel brut indiqué. Exemple : vous placez 100.000 euros pour une durée de 24 mois sur ce CAT, le 1er jour du second mois vous désirez récupérer vos fonds, votre rémunération convenue à l’origine de 5,15%, sera amputée de 2,3% (23 mois à 0,10%). Autrement dit, votre taux réel de rémunération sera de 2,85%.
4. Quelques jours avant l’échéance de votre CAT pensez à faire le tour des banques pour connaître les meilleures conditions offertes pour les comptes à terme, lorsque celui que vous avez ouvert arrive à échéance. Voyez si vous renouvelez votre CAT avec votre banquier ou un concurrent.
5. Comparez les rémunérations offertes par les CAT avec celles proposées par les livrets et les comptes rémunérés ainsi que celle des Sicav monétaires.

Cortal Consors : 5,15% pour 24 mois
Cortal Consors offre  » Garantie 12 « , un compte à terme qui garantit du 29 septembre au 6 octobre 2008, les taux ci-dessous. Ces CAT n’exigent pas de minimum de versement et leur plafond (négociable) est de 6 millions d’euros.

Durée du CAT Rémunération proposée
1 mois 4,56%
3 mois 4,71%
6 mois 4,88%
12 mois 5,08%
24 mois 5,15%

Caisse d’épargne Ile-de-France : 5,05% pour un an
La rémunération des CAT Caisse d’Epargne (conditions au 1er octobre) est la suivante :
Captio Prestance 3 ans : taux périodiques allant de 4,38% à 5,50%.
Quadreto : taux actuariel annuel brut de 5,05% pour un montant d’investissement maximal plafonné à 34.500 euros.
Capciel : les taux périodiques sont progressifs en fonction de la durée de placement, de 4,25% à 6%.

BPE : 5,01% pour 6 mois
A la BPE, les CAT n’ont pas de plafond de dépôt. Les taux de rémunération sont négociables, les taux actuariels bruts au 30 septembre 2008 sont, pour un dépôt d’un minimum de 7.500 euros, les suivants :

Durée du CAT Rémunération proposée
1 mois 4,74%
3 mois 4,96%
6 mois 5,01%
12 mois 5,02%
24 mois 4,64%

Crédit Agricole Ile-de-France : jusqu’à 4,81% pour 6 mois
Le Crédit agricole Ile-de-France propose deux rémunérations différentes selon le montant investi sur le CAT (voir tableau ci-dessous). La banque offre aussi des CAT sur des durées plus longues : 24 mois, 36 mois, 48 mois et 60 mois.

Durée/ Montant placé sur le CAT 15.000 à 150.000 euros à partir de 150.001 euros
1 mois 4,38% 4,48%
3 mois 4,67% 4,78%
6 mois 4,70% 4,81%
12 mois 4,55% 4,65%

BNP Paribas : jusqu’à 5,117% pour 12 mois
Le minimum de versement sur un CAT de 7.500 euros chez BNP Paribas. Les conditions de rémunération des comptes à terme sont les suivantes :

Durée/ Montant placé sur le CAT 7.500 euros 15.000 euros 75.000 euros
1 mois 3,281% 4,081% 4,381%
3 mois 4,177% 4,477% 4,777%
6 mois 4,255% 4,555% 4,855%
9 mois 4,318% 4,618% 4,918%
12 mois 4,617% 4,817% 5,117%
24 mois 3,0510 % 3,2510 % 3,5510 %

LCL : 5% pour 12 mois
Accessibles dès 4.500 euros, les conditions standards de rémunération des CAT sont les suivantes (voir ci-dessous). Au delà de 150.000 euros LCL propose des certificats de dépôt, avec une rémunération légèrement plus intéressante.

Durée Rémunération
1 mois 4,30%
3 mois 4,70%
6 mois 4,80%
12 mois 5%

La BRED : jusqu’à 5,55% pour un an
A la BRED, selon que le montant placé sur le CAT est inférieur ou supérieur à 50.000 euros, vous obtiendrez une rémunération différente :

Durée/ Montant placé sur le CAT moins de 50.000 euros plus de 50.000 euros
moins d’un mois 4,95% 5%
1 mois 5% 5,05%
2 mois 5,10% 5,15%
3 mois 5,15% 5,20%
6 mois 5,30% 5,35%
9 mois 5,40% 5,45%
12 mois 5,50 % 5,55%
24 mois 5,10% 5,15%
36 mois 5,05% 5,10%
48 mois 5% 5,05%
60 mois 5% 5,05%

Barclays : 5,25% pour 5 mois
Chez Barclays l’offre CAT est simplifiée au maximum. A condition de verser au moins 5.000 euros et au plus 300.000 euros, la rémunération offerte est de 5,25% pour une durée de 5 mois.

La Banque Postale : 4,40% pour 12 mois
750 euros suffisent pour souscrire à Toniciel Séquence, le CAT de la Banque Postale. Aucun plafond de versement n’est imposé. Pour une souscription entre le 1er et le 31 octobre 2008, la rémunération offerte à Toniciel Séquence 6 mois est de 4%, le CAT Toniciel Séquence 12 mois est de 4,40%.

Crédit Mutuel Centre Est Europe : au choix, des revenus trimestriels
Le Crédit Mutuel Centre Est Europe (région parisienne, Rhône Alpes et Est de la France) offre une gamme complète de comptes à terme. Les CAT peuvent verser leurs intérêts à l’échéance ou les distribuer tous les trimestres, au choix du client. A la base, les CAT « Tonic court terme » sert, à partir de 150 euros, une rémunération de 4,20% pour un mois. Le CAT « Tonic Sociétaire » donne du 4,40% pour un an. Ces deux premiers produits n’imposent pas de plafond de dépôt.
Deux autres familles de CAT sont proposées :
Des CAT « orientation capital » qui servent les intérêts au terme du CAT. La gamme « Tonic boosté » offre, par exemple, pour 2 ans une rémunération de 6% les six premiers mois, puis une rémunération de 4,45% les 18 mois suivants. Mais, il existe également des CAT à taux progressifs, par exemple, 4% la première année et 5,25% la seconde.
Des CAT « orientation revenus » qui servent leurs intérêts chaque trimestre. La gamme proposée est large : pour 2 ans le taux actuariel brut servi est de 4,70%, pour 5 ans de 4,90%, pour 8 ans de 5,25%. Pour 10.000 euros placés, les CAT « orientation revenus » servent, par exemple, pour une durée de 8 ans, des intérêts progressifs qui varient de 100 euros/trimestre la première année à 181,25 euros/trimestre la huitième année.

Société Générale : Jusqu’à 4,71% pour 3 mois
A condition de placer entre 7.500 euros et 600.000 euros, vous pourrez bénéficier des conditions de rémunération suivantes à,la Société Générale :

Durée Rémunération
1 mois 4,05 à 4,30%
3 mois 4,46 à 4,71%
6 mois 4,49 à 4,74%
12 mois 4,41 à 4,66%
24 mois 4,15 à 4,40%

Fiscalité : les intérêts des CAT sont imposés
Les intérêts générés sur les CAT supportent les prélèvements sociaux à hauteur de 11% et sont soumis, soit à l’impôt sur le revenu, soit au prélèvement fiscal forfaitaire libératoire au taux de 18% depuis le 1er janvier 2008. Au total, si le contribuable opte pour cette dernière option, la retenue sociale et fiscale est de 29% (11% de prélèvements sociaux + 18 % de prélèvement fiscal forfaitaire libératoire).

Dès 2009, les prélèvements sociaux pourraient passer à 12,1% au lieu de 11%
Afin de financer le futur RSA, une nouvelle taxe de 1,1% sur les revenus du capital et de l’épargne pourrait être créée à partir du 1er janvier 2009. Cette nouvelle taxe aurait pour effet d’augmenter les prélèvements sociaux à 12,10% au lieu de 11% aujourd’hui. Conséquence directe de cette nouvelle taxe, les rémunérations nettes (après imposition) des placements baisseront. Ainsi, un livret rémunéré qui distribue du 10% actuellement donne du 7,10% après imposition (10% moins les prélèvements sociaux et le prélèvement fiscal libératoire forfaitaire). En 2009, un taux brut de 10% ne permettra plus qu’une rémunération nette, après impôt, de 6,99%.

Pour calculer la rémunération nette après déduction des prélèvements sociaux et de l’imposition forfaitaire au taux de 29%, il suffit de multiplier le taux brut servi par 0,71. Ainsi, une rémunération de 4,5% bruts, donne un taux réel de 3,20%, une fois les prélèvements sociaux et l’imposition déduite.

Rémunération affichée Rémunération réelle
5% 3,55%
4,5% 3,20%
4% 2,84%
3,5% 2,49%

BERNARD LE COU

0 commentaires à “Comptes à terme : des rémunérations en hausse . Mathématiques financières”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire


Catégories


xtraffiliation |
conseil-vietnam |
La qualité dans l'entreprise |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | accroitre vos revenus sur l...
| ETABLISSEMENT SAME.
| biblio intelligence économique